Réceptions et visites

Envie de connaître notre Institution? Découvrez nos actualités dans cet espace:

Réunions et rencontres Conférences Réceptions et visites Partenariats Formation Des nouvelles de plus

Partager:
blog-banner

Visite d'une délégation de la Commission fédérale de l'intégrité en République d'Irak

  • 29 septembre 2022
N:000274

l’Institution du Médiateur du Royaume (IMR), en la personne du Secrétaire Général, M. Mohamed LIDIDI, a reçu Le jeudi 29 septembre 2022, une délégation de la Commission fédérale de l'intégrité de la République d'Irak présidée par Son Excellence le juge Alaa Jawad Hamid Jaber Al -Saadi, Président de la Commission et Président du Conseil d'Administration de la caisse de récupération des Fonds spoliés d’Irak, lié au Conseil des Ministres. Et ce dans le cadre de ses entretiens avec plusieurs autorités officielles du Royaume du Maroc.

Après avoir souhaité la bienvenue, au nom du médiateur du Royaume, au chef et aux membres de la délégation irakienne et souligné les croisements qui unissent les deux institutions dans le domaine de la lutte contre la corruption administrative et financière, le secrétaire général de l’IMR a présenté à la délégation un aperçu de l’institution, de ses missions et compétences en matière de défense des droits des usagers, évoquant les modalités de son intervention suite aux plaintes reçues, ou à l’autosaisine, ainsi que les lois réglementant son travail et la méthode d'y recourir, ainsi que les relations qu'il

entretient avec l'administration publique à travers ses interlocuteurs permanents et les moyens d'influence dont il dispose, notamment le rapport annuel soumis à Sa Majesté, les recommandations et les rapports spéciaux et présentés au chef du gouvernement.

Il a également évoqué l'adhésion de M. Médiateur du Royaume de droit à un certain nombre d'institutions, dont le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, les associations de médiation et d'ombudsman aux niveaux francophone, méditerranéen et islamique, et la possibilité permettant aux usagers résident à l’étranger de bénéficier des convention signées avec ses homologues étrangers, ainsi que les réalisations de l’IMR suite à ces adhésions, tel que le centre de formation et d'échange dans le domaine de la médiation abrité à Rabat, la contribution remarquable de l'institution à la réalisation d'études comparatives sur la jurisprudence de la médiation, outre le rôle efficace qu'elle a joué, appuyée par la diplomatie marocaine, dans l'adoption de la résolution onusienne sur « le rôle des institutions de médiations et d’ombudsman dans la promotion de la protection des droits de l'homme, de la bonne gouvernance et de l'État de droit.

Pour sa part, le chef de la délégation irakienne a évoqué l'étape actuelle que traverse l'État irakien pour mettre fin au

dossier des conflits et des différends internes et parvenir à l'édification d'une société fondée sur la paix, la tolérance et l’accompagnement en vue d’avoir une réconciliation nationale, mentionnant que le Royaume du Maroc et la République d'Irak sont membres de la Convention internationale contre la corruption et de la Convention arabe contre la corruption. Il a également salué l'expérience marocaine dans le domaine de la médiation institutionnelle, qui évoque l'aspect de sensibilisation et de prévention avant la sanction.