Réunions et rencontres

Envie de connaître notre Institution? Découvrez nos actualités dans cet espace:

Réunions et rencontres Conférences Réceptions et visites Conventions Formation Des nouvelles de plus

blog-banner

Conseil d'administration et Assemblée générale de l'Association des Ombudsmans et Médiateurs Francophones

  • 25 novembre 2021
N:000215

M. Mohamed Benalilou, le médiateur du Royaume, a présidé Le jeudi 25 novembre 2021, en sa qualité de président de l’AOMF, son conseil d'administration et son assemblée générale de manière virtuelle.

Cette rencontre a constitué une occasion ou M. le médiateur du royaume a mis en exergue les acquis réalisés par l'association pendant ce mandat, en dépit de la conjoncture inédite marquée par la crise sanitaire et ses répercussions sur tous les niveaux, ainsi que le rôle des médiateurs dans cette conjoncture, notamment les efforts déployés visant à garantir le respect des droits et libertés fondamentaux pour toutes les personnes et à assurer des services administratifs, en respectant les principes de justice, d'équité, d'égalité et la justice territoriale.

M Benalilou a salué l'engagement des membres du bureau de l’AOMF et du conseil d'administration dans cette conjoncture, en se félicitant de leur adhésion totale pour la mise en œuvre de son plan stratégique, à travers les technologies de l’information et de la communication (TIC) ayant facilité la communication et la concertation sur des questions importantes liées à la gestion de la crise.

Par la même occasion, le Médiateur du Royaume a présenté le bilan d’actions de l'association au cours des trois années, mettant la lumière sur les initiatives ayant des dimensions structurelles liées à l’action des médiateurs et des Ombudsmans dans les pays de l’espace francophone et dans différents pays du monde, en l’occurrence "les Principes de Venise" adoptés par le Conseil de l'Europe en mai 2019 sur "La protection et la promotion de l'institution de médiateur" qui constitue une référence essentielle pour soutenir le rôle des institutions de médiation dans la protection et la promotion des droits des citoyens à l’accès aux services.

De même, M. Benalilou s’est attardé sur la résolution approuvée par l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2020 relative "au rôle de l'ombudsman, du médiateur et des autres institutions nationales de défense des droits de l'Homme dans la promotion et la protection des droits de l’Homme,

de la bonne gouvernance et de la souveraineté de la loi", à l’initiative du Royaume, en coordination avec l’AOMF et l'Institut international de l'ombudsman.

Cette résolution constitue une étape importante pour asseoir des relations de coopération entre les institutions de médiateurs et les ombudsmans, ainsi que les organes des Nations unies, consolider sa position en la matière, réaliser davantage de rayonnement du Royaume et pour renforcer leurs rôles dans la défense des droits de l’Homme et la consécration des principes de bonne gouvernance.

En présentant les différentes activités réalisées, il a passé en revue les différents forums, rencontres et activités liés à la communication et à la formation organisés par l'AOMF, en plus des mesures prises pour développer les TIC pour faciliter le travail de l'association et améliorer la performance de ses membres.

De même, il a mis l’accent sur les réalisations du centre de formation et d'échange en matière de la médiation.

Par ailleurs, le conseil d'administration et l'assemblée générale de l'association ont examiné un certain nombre de points liés à leurs activités et les conclusions de leurs rapports thématiques et spéciaux.

Dans le cadre de la gestion périodique de l'Association des Ombudsmans et des Médiateurs de la Francophonie stipulant le transfert de sa présidence au cours du prochain mandat au continent américain représenté par l’institution du Protecteur du Citoyen du Québec, le Médiateur du Royaume du groupe Africain et le médiateur de Wallonie (Belgique) du groupe européen ont été élu respectivement vice-présidents de l'Association du prochain mandat, tandis que l'Institution du Médiateur du Bénin a été désignée trésorier.

A l'issue de la réunion, le Médiateur du Royaume a annoncé que la ville de Marrakech va abriter le congrès de l'AOMF, en mars prochain.

Ci-dessous la composition des nouveaux Conseil d’administration et Comité des adhésions.

Bureau :

  •  Présidente : Mme Marie RINFRET, Protectrice du Citoyen du Québec (Canada)
  •  Premier Vice-président : M. Marc BERTRAND, Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique)
  •  Deuxième Vice-président : M. Mohamed BENALILOU, Médiateur du Royaume du Maroc
  •  Trésorier : M. Pascal ESSOU, Médiateur de la République du Bénin
  •  Secrétaire générale : Mme Claire HEDON, Défenseure des droits de France

Conseil d’administration :

  •  Au titre de l’Afrique : M. Adama TOUNGARA, Médiateur de la République de Côte d’Ivoire
  •  Au titre de l’Afrique : M. Demba KANDJI, Médiateur de la République du Sénégal
  •  Au titre d’Amérique-Antilles : Mme Kelly BURKE, Commissaire aux services en français et Ombudsman adjointe de l’Ontario (Canada)
  •  Au titre de l’Europe : Mme Anne EASTWOOD, Haut Commissaire à la protection des droits, des libertés et à la médiation de la Principauté de Monaco
  •  Au titre de l’Europe : Mme Erinda BALLANCA, Avocate du Peuple d’Albanie
  •  Au titre de l’Océan indien : M. Lala RATSIRAHONANA, Médiateur de la République de Madagascar

Comité des adhésions :

  •  Président : M. Marc BERTRAND, 1er Vice-Président
  •  Au titre de l’Afrique : M. Moumin Ahmed CHEIK, Médiateur de la République de Djibouti
  •  Au titre d’Amérique-Antilles : Mme Nadine MAILLOUX, Ombudsman de Montréal (Canada)
  •  Au titre de l’Europe : Mme Claudia MONTI, Médiatrice du Grand-Duché du Luxembourg
  •  Au titre de l’Océan indien : Mme Nichole Eugénie TIRANT-GHERARDI, Ombudsman des Seychelles